Le Cheval comme Thérapeute

Le sixième sens du Cheval pour venir en aide aux plus fragiles.
Le Cheval ne juge pas, il nous perçoit grâce à son intuition particulièrement développée. Il va permettre de procurer du bien-être, de retrouver des sensations, des émotions, de la chaleur et du réconfort.

Le Cheval permet l'apaisement de l'esprit.

Des médecins chercheurs ont constatés que la présence d’un animal contribue au bon fonctionnement du cœur! Et que l’intimité qui naît du simple fait de leur parler et de les caresser réduisait l’hypertension et le stress.

La médiation équine a différentes potentialités.

Le cheval est impressionnant mais aussi sécurisant. Se préoccuper de son bien-être va se faire sentir « utile » et renvoie inconsciemment à son propre bien-être.

Ces séances peuvent conduire à des comportements d’empathie avec l’animal mais aussi avec l’entourage…Le cheval a ses propres envies et mouvements, faisant comprendre qu’il est aussi un être vivant.

A côté ou dessus, le cheval va inciter à suivre son mouvement, à provoquer des émotions.

Au niveau relationnel, le cheval qui détecte les signes les plus infimes de son environnement va permettre une communication efficace avec les personnes qui ne souhaitent pas parler ou des personnes ayant des capacités motrices réduites ou des difficultés sensorielles.

Il y aura évidemment d’autres atouts liés au cheval comme la sensorialité, les stimulations cognitives diverses mettant par exemple la mémoire en jeu.

La médiation équine se fait en coordination avec le personnel soignant.

Sous quelle forme:

– Séances au sein des écuries grâce à une cavalerie adaptée.
– Possibilités de déplacement avec le cheval sur le site.